Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Modèle de char

"Modèle de char"

IIIe-IVe siècle (?),
Hauteur : 20 cm ; Longueur : 31 cm ;
Terre cuite,
Achat, 1962.

Au début de notre ère, les Han (206 avant J.-C. – 220 apr. J.-C.) utilisaient le plus souvent un char attelé à un seul cheval, surmonté d’un dais circulaire. Ce moyen de déplacement restait réservé aux gens de condition élevée. C’est la raison pour laquelle nous en retrouvons des reproductions « miniatures », substituts funéraires (mingqi), en contexte archéologique, dans des tombes d’aristocrates. Ce n’est seulement qu’autour des IIIe-IVe siècles que le char à bœuf commence à être utilisé pour le transport des personnes. Ce char est constitué d’une caisse couverte à brancards, montée sur deux roues. C’est de cette typologie dont rend compte cette pièce élégante.

Il s’agit d’un char à bœuf en terre cuite grise. Les deux grandes roues sont montées de part et d’autre d’un essieu qui s’achève par deux importantes fusées tubulaires. Les deux montants des brancards sont arqués et taillés en facettes, ils se terminent par une butée en forme de « ruyi » (sceptre cérémonial). C’est dans cet intervalle que le bœuf était placé. La caisse est quant à elle recouverte d’un toit faiblement incliné avec auvent. La précision des détails de cette reproduction miniature fait tout son charme. La pièce a été moulée.

La grande simplicité de la voiture porte certains chercheurs à croire que ce modèle précède les premiers attelages figurés sur les peintures murales de Dunhuang au Gansu (à partir du IVe siècle) . Cette pièce du musée Pincé pourrait donc dater du IIIe siècle ou du début du IVe siècle.

Retour

Retour au contenu