Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Le récolement des collections
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

le récolement, une obligation légale

Le récolement est une obligation légale, demandée par le Ministère de la Culture et de la Communication à tous les Musées de France.
Cette opération consiste à vérifier la présence d’une œuvre dans les collections, son état, sa localisation, le marquage de son numéro d’inventaire et sa conformité vis-à-vis des différentes sources documentaires conservées.
Toutes les œuvres des musées d’Angers sont concernées, qu’elles soient exposées dans les salles ou bien conservées dans les réserves.

Comment récoler ?

Durant le récolement, les œuvres sont examinées de près. L’œuvre récolée est manipulée avec des gants et posée sur une table pour pouvoir être étudiée dans de bonnes conditions. Le récoleur l’examine en détail avec une lampe, prend ses mesures et la photographie. Il note ses observations sur une fiche de récolement qui sera conservée durant toute la vie de l’œuvre.

Bien sur, cet examen prend du temps et certaines salles des musées devront parfois être fermées au public pour permettre ces observations.

Un projet qui s'inscrit dans le temps

Le récolement va durer plusieurs années. Afin de le programmer, un « plan de récolement » est établi. Ce document permet d’anticiper les difficultés, de prévoir les moyens techniques et humains dont l’équipe de récolement aura besoin et d’établir un calendrier des différentes campagnes.

A quoi ça sert

Les opérations de récolement permettront de mieux connaitre les œuvres et de mieux les conserver. Un certain nombre d’actions découleront de ces opérations : l’organisation de campagnes photographiques pour une meilleure vision de la collection, des restaurations, un meilleur marquage des œuvres pour faciliter leur gestion…

Retour au contenu