Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Amphore à vin

Atelier de Narbonnaise
fin du 2ème siècle
Terre cuite
Fouilles de la Bibliothèque Municipale, 1975-1976
Dépôt aux musées d’Angers, 1978

D’une contenance de 38 litres, cette amphore servit au transport du vin du sud de la Gaule. De cette région, les produits du terroir furent commercialisés grâce aux réseaux routiers et maritimes.
Elle fut découverte au fond du puits de l’atelier d’un bronzier, situé à l’emplacement de l’actuelle Bibliothèque Municipale.

Les amphores, récipients en terre cuite à anses symétriques, aux formes adaptées à leurs contenants (vin, huile, céréales, sauce de poisson), furent très largement utilisées à la période gallo-romaine. Souvent importées d’Italie, d’Espagne ou d’Afrique, les amphores furent également fabriquées en Gaule.

Cette amphore est la seule retrouvée intacte sur le site de Juliomagus, littéralement « le marché de Jules » qui indique la vocation commerciale de la ville à l’époque romaine.

Retour au contenu