Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Bethsabée au bain

Jean-François de Troy
1727
Huile sur toile
82 x 66 cm
Angers, collection Eveillard de Livois, entré en 1799

Lorsqu’il peint Bethsabée au bain, en 1727, Jean-François de Troy (Paris, 1679 - Rome, 1752) est dans la plénitude de son art. Après un long séjour en Italie, de 1699 à 1706, il est reçu à l’Académie en 1708 et nommé professeur en 1719. Au cours de ces années, de nombreuses commandes lui sont passées, le plus souvent des scènes galantes, des allégories ou des sujets mythologiques qui lui permettent de peindre des nus féminins, motifs à la mode en cette fin de la Régence.
Le sujet de ce tableau est emprunté à la Bible et évoque le roi David qui, du haut de son palais, découvre la beauté de Bethsabée, la femme d’Urie le Hittite, général de son armée, dont il abusera.
Comme Suzanne et les vieillards ou Loth et ses filles, cet épisode biblique offre l'occasion de peindre au milieu d’un fastueux décor d’architecture et de nature entremêlés, une scène légère. J.-Fr. de Troy a insisté sur Bethsabée représentée dans l'intimité de sa toilette, nonchalamment allongée près d’un bassin où elle se délasse en compagnie d’une servante qui lui essuie les pieds. Sa pose alanguie et aguichante explicite la voluptueuse tentation à laquelle le roi David ne saura résister.

Retour au contenu