Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

François-Marie Arouet, dit Voltaire

Jean-Antoine Houdon
1778
Buste, marbre
368 (avec le piédouche : 482) x 214 x 21 cm
Donation Leclerc-Guillory, 1854

Parmi les nombreux artistes qui laissent une image de Voltaire, la majorité a effectué le voyage à Ferney, là où l’écrivain s’est retiré. Par contre, Houdon (Versailles, 1741 - Paris, 1828) le rencontre à Paris, en février 1778, alors que le philosophe âgé revient dans la capitale pour assister à la présentation d'Irène à la Comédie française où il connaît un dernier triomphe. Trois mois plus tard, le 30 mai 1779, Voltaire décède.
Agé, le visage du philosophe est représenté tête nue, le visage décharné, les lèvres sont serrées et rétractées, les cheveux rares parsemant les tempes et le cou. Néanmoins, son sourire ironique, le plissement de ses yeux observateurs, son large front aux rides expressives, traduisent son intelligence caustique.
Devant la célébrité du modèle et le succès de ses bustes ou statues, Houdon doit en multiplier les exemplaires dans des tailles et des matériaux différents. Le buste d'Angers, en marbre, appartient au type classique dit à l'antique, tête simple, sans perruque, sans épaule ni draperie, et très réaliste.

Retour au contenu