Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

L’Adoration des rois mages

Par un peintre angevin inconnu
16e siècle, Abbaye du Ronceray,
Huile sur bois
98 x 148 cm
Angers, musée des Antiquités, 1893

Au centre d’une architecture classique, un appentis couvert de chaume sert d’abri à la Sainte Famille, qu’honorent les Rois mages. Le peintre anonyme respecte la représentation traditionnelle de la scène biblique tandis que les Rois sont vêtus en costumes du temps de François 1er. Au milieu des arabesques, l’encadrement porte la date de 1539 et les armoiries de l’abbesse du Ronceray, Françoise Auvé, commanditaire de ce tableau. Il était placé autrefois sur le maître-autel, dans cette abbaye bénédictine, féminine, sur la rive droite de la Maine.
Le Roi René, le dernier des quatre ducs a quitté l’Anjou en 1470, ayant amorcé le renouveau qui caractérise la Renaissance dans la société et dans les arts. A Angers, le 16e siècle est marqué par l’instauration de l’autonomie municipale, par la construction d’hôtels particuliers et par le rayonnement intellectuel de l’Université. Plusieurs imprimeries ouvrent dans la ville et diffusent la culture humaniste qui se développe le long de la vallée de la Loire.

Retour au contenu