Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Autel de la patrie

Pierre Louis David
1798
Eléments de chêne, sculptés en bas et haut relief, peints, pour le temple décadaire d’Angers
Don de Pierre-Jean David, dit David d’Angers

En forme de colonne antique tronquée, l’autel est entouré de guirlandes de fleurs, de feuilles de chêne et de glands maintenues par des rubans noués. Aucun attribut révolutionnaire n’y figure. Placé dans le chœur du temple décadaire (cathédrale Saint-Maurice) d’Angers, il servit au culte de l’Être Suprême, fêtes civiques instituées par Robespierre et La Révellière. Il semble être le seul autel de la Patrie conservé en France.

Pierre-Louis David, sculpteur-ornemaniste sur bois, travailla à la fin du 18ème siècle, pour la bourgeoisie et l’aristocratie angevines, décorant meubles et boiseries à la mode du temps. Républicain et franc-maçon, il s’enrôla comme volontaire contre les Vendéens.

Son fils Pierre-Jean, qui fut son apprenti, devint le grand statuaire David d’Angers dont l’œuvre est présenté dans la galerie David d’Angers.

Retour au contenu