Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Allégorie de la simulation

Lorenzo Lippi
Vers 1640
Huile sur toile
73 x 89 cm
Legs Goury , 1886

Ce portait d’une jeune femme tenant d’une main un masque et de l’autre une grenade ouverte est une allégorie peu commune car ces deux attributs ne sont jamais associés. Le masque est l’emblème du théâtre, de l’imitation, mais aussi de la fausseté, du mensonge et de la dissimulation. La grenade, dont l’écorce renferme de nombreux petits grains, évoque l’unité, voire la démocratie, mais aussi la fausse apparence car elle réserve parfois des surprises une fois ouverte.
Les deux symboles associés pourraient signifier la simulation, idée présente à la fois dans le masque et dans la grenade. La femme les montre dans un geste de balancement. Le thème de l’actrice ou de la courtisane s’y ajouteraient.

Artiste lettré, peintre attiré par la symbolique, Lippi (Florence, 1606- id, 1685) fréquentait certaines académies littéraires et artistiques de Florence qui aimaient débattre de ces sujets. Par son caractère énigmatique et détaché,ce beau portrait est caractéristique de la peinture savante alors pratiquée à Florence.

Retour au contenu