Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Œuvres choisies
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

L'arménienne au voile jaune

Jean Lurçat
1927
Huile sur toile
146 x 97 cm
Donation Simone Lurçat, 1988

De ses voyages en Afrique du Nord, en Grèce et en Turquie datent les premières toiles d’inspiration orientales de Jean Lurçat (Bruyères, 1892 – Saint-Paul de Vence, 1966) : portraits dès 1924, paysages à partir de 1926. De nombreux croquis servent alors de base à un travail approfondi en atelier.
L’arménienne au voile jaune, parmi les figures orientales de Lurçat, occupe une place privilégiée tant par la fréquence des expositions que par la fortune iconographique. Hiératique, figée, traitée à deux dimensions en dépit de quelques traces de modelé, l’Arménienne conserve cette humanité dont l’artiste charge l’écho de ses visions exotiques.
La rigueur chromatique et la fermeté de la composition en lignes et masses renvoient à une discipline héritée de la leçon cubiste.

Retour au contenu