Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Archives
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Expositions 2011

Musée Jean-Lurçat et de la Tapisserie contemporaine

Asie-Europe Art textile contemporain

18 juin - 13 novembre 2011

« Asie-Europe, art textile contemporain » a rassemblé et croisé une trentaine d’œuvres de 21 artistes européens et asiatiques provenant de plusieurs pays : Japon, Corée-du-Sud, Allemagne, France, Luxembourg, Belgique, Hongrie et Italie.
Créée en 2009 à l’initiative des artistes Erny Piret et Kakuko Ishii, l’exposition est présentée pour la première fois à la Biennale de Kaunas en Lituanie. Elle a ensuite été accueillie au musée du textile de Krefeld en Allemagne, avant de s’installer à Angers cet été.
L’exposition créait un espace favorisant les échanges artistiques entre deux civilisations. Elle avait aussi pour but de donner une tribune à des artistes talentueux, issus de générations différentes, et de présenter leurs travaux récents (2006-2011). Leur environnement social et naturel, leur mode de vie, leurs rencontres, leur formation, leur personnalité sont multiples et constituent autant de facteurs qui conditionnent leur création.
A Angers, un parcours thématique a mis en exergue, à la fois la créativité de chacun et aussi les rapprochements et emprunts d’un continent à l’autre. Le visiteur pouvait découvrir de véritables sculptures tissées et textiles, monochromes et abstraites.
En écho à l’exposition, une vingtaine d’œuvres d’artistes du mouvement Fiber Art*, issues des collections du musée de la tapisserie contemporaine, ont été présentées au public.

* Mouvement international né dans les années 60, qui voit l’émergence d’artistes dont la pratique artistique met en avant les matériaux utilisés, les installations, une expression abstraite et conceptuelle

Catalogue

Asie Europe
Art Textile Contemporain
Angers, Musée Jean Lurçat et de la Tapisserie Contemporaine du 18 juin au 13 novembre 2011, / Françoise de Loisy
Commissaire de l’exposition, Conservateur aux musées d’Angers, - Angers : Musées d’Angers, 2011.- 67 p. : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 29 cm.
ISBN 978-2-35293-031-6

De l'Ombre à la Lumière, Tapisseries catalanes, de Picasso à Grau-Garriga

20 janvier -29 mai 2011

L’exposition a présenté un ensemble de plus de cinquante œuvres, tapisseries et cartons d’une trentaine d’artistes, représentatifs de la tapisserie catalane contemporaine. Elle a été construite en partenariat avec le musée du cloître de Sant Cugat et l’historien d’art Francesc Mirallès.

Les œuvres exposées sont issues de l’école catalane de tapisserie, créée en 1955 sous l’impulsion de Miquel Samaranch, le directeur de la manufacture Aymat. C’est un jeune artiste, Josep Grau-Garriga, qui dirige le premier atelier expérimental de la manufacture. Celui-ci fera le voyage en France pour rencontrer Jean Lurçat (dont le chef-d’œuvre Le chant du monde, est exposé à Angers). De retour à Sant Cugat, il fait venir de Madrid de jeunes liciers qu’il formera et qui tisseront les artistes de sa génération comme Tàpies, Pablo Picasso ou Joan Miró.
Il favorise aussi l’émergence de liciers-créateurs catalans formés dans son atelier, qui s’inscrivent dans le mouvement de la Nouvelle tapisserie.

Après ses premières expositions à Angers en 1989, Grau-Garriga s’installe en Anjou. L’artiste y a tissé des liens étroits avec le musée Jean-Lurçat et de la tapisserie contemporaine, qui présente de façon permanente son travail des dix dernières années.

La majorité des artistes sélectionnés pour l’exposition sont nés entre 1920 et 1930. Il s’agit d’une génération qui a subit la terrible guerre civile pendant l’enfance.
De ces années sombres et de celles du Franquisme qui suivirent, est issue une création particulière empreinte de violence, d’ombre et de lumière, de dépression et d’espoir. Ainsi est née l’idée du titre de l’exposition pour Angers : « De l’ombre à la lumière… ».
A leur suite, d’autres artistes talentueuses, comme Mariona Sanahuja, Lluïsa Ramos, Teresa Lanceta ou Marga Ximènez vont s’inscrire dans ce courant de la Nouvelle tapisserie qui explore le volume et les matériaux.

Pour cette exposition, des prêts ont été consentis auprès d’institutions prestigieuses comme le musée Picasso de Barcelone, le gouvernement de Catalogne, la fondation Maeght à St Paul de Vence.

Catalogue

Catalogue en catalan : textes de Francesc Mirallés, Roser Sanjuan
Fascicule en français : traduction du texte de Mirallés,texte de Françoise de Loisy
143 pages - 25 €

Retour au contenu