Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Musée Pincé
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Amphore à col au cavalier et à l’hoplite

Peintre du BMN, atelier de Nicosthénès
Grèce, Attique, prov. inconnue
Vers 540-520 avant notre ère
Terre cuite, vernis noir, rehauts blancs et pourpres

S’inscrivant dans la lignée des grands collectionneurs d’antiques du 18e et du 19e siècles, Turpin de Crissé possédait une riche collection de céramiques grecques, achetées lors de ses voyages en Italie ou auprès de ses contemporains à Paris. Cette amphore en est l’un des plus beaux exemples.

Il s’agit d’une amphore à figures noires présentant sur une face un cavalier de profil vêtu du chiton (vêtement de la Grèce antique) et sur l’autre face un hoplite (soldat d’infanterie) debout, de profil lui aussi. Le col de la céramique est orné d’une élégante frise de fleurs et de végétaux. Cette amphore a été façonnée au tour. Une fois sèche, elle a été soigneusement polie avant d’être peinte. La peinture relève ici de la technique de la figure noire. Le peintre a posé du vernis noir sur la panse à l’aide d’un pinceau. Après séchage, il a ajouté des rehauts de couleurs sur le vernis noir. Enfin, quelques incisions à l’aide d’une pointe lui ont permis de préciser les traits des personnages. La pièce a été cuite dans une atmosphère réductrice, ce qui a produit ces beaux effets de brillance du vernis noir.
 
Cette pièce est attribuée à l’atelier du potier Nicosthénès, qui travaillait à Athènes au milieu du 6e siècle avant notre ère, dans une période de transition entre le décor à figures noires et celui à figures rouges. Cet artisan a fabriqué beaucoup d’amphores comme celle-ci, dites « nicosthéniennes », à anses plates et panse imitant des modèles en bronze et des buccheri (céramiques noires) produits par les Etrusques. Cette version attique à figures noires des amphores étrusques, créée exclusivement pour l'exportation, a été retrouvée en grande partie dans les tombeaux étrusques de Caere et de Vulci, comme c’est peut-être le cas pour cette pièce.

Retour

Retour au contenu