Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Musée Pincé
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Hiroshige II, La Grande Vague devant l’îlot d’Enoshima

Hiroshige II Utagawa (1826-1869),
La Grande Vague devant l’îlot d’Enoshima dans la province de Soshu,
Série des Cent vues célèbres de diverses provinces,
Japon, 1859
Estampe

Le fonds du musée Pincé est aussi extrêmement riche en art japonais et plus particulièrement en estampes, notamment depuis le legs en 1915 du comte Étienne de Saint-Genys.

Cette estampe représente une mer houleuse aux abords d’un îlot montagneux, l’île d’Enoshima au sud-ouest de Tokyo, aujourd’hui haut-lieu touristique et point d’observation du Mont Fuji que l’on perçoit à l’arrière-plan.
Signée « Hiroshige », cette œuvre a en fait été réalisée par Shigenobu ou « Hiroshige II », élève et fils adoptif de ce grand maître de l’estampe japonaise. Andô Hiroshige (1797-1858) a exploré à la fin de sa vie le format vertical et ainsi tenté des cadrages audacieux et des effets de perspective saisissants qui ont fortement influencé en Europe les artistes impressionnistes. C’est également à un autre grand artiste japonais, de la génération précédente, qu’Hiroshige II rend hommage. Il emprunte à Hokusai (1760-1849) le traitement de la vague.

Cette estampe faisait partie de la collection du comte de Saint-Genys, diplomate et collectionneur avisé, qui a légué en 1915 à la Ville d’Angers des dessins de grands maîtres des 17e et 18e siècles et 250 estampes japonaises qui font des collections du musée Pincé l’un des fonds majeurs en France dans ce domaine.
Cette œuvre, ainsi que La Grande Vague d’Hokusai, seront exposées de février à juin 2020 au musée Pincé dans le cadre de l’exposition La Mer.

Retour

Retour au contenu