Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Nouvelles acquisitions
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Nouvelles acquisitions

Jean Lurçat, La Belle Armoire, 1963, atelier Tabard © Musées d'Angers, D. Riou

Yves Millecamps, Dialyse, 1970-71 © Musées d'Angers, D. Riou


Depuis juillet 2020, un nouvel espace au sein du musée Jean-Lurçat et de la Tapisserie contemporaine est dédié à la présentation d’acquisitions récentes.

En 2019, Dominique et Jacques Chaperon ont offert aux musées d’Angers une tapisserie de Jean Lurçat, La belle armoire, tissée dans les ateliers Tabard à Aubusson en 1963. L’artiste y explore le thème du bestiaire qui lui est si cher.

L’importante donation d’Yves Millecamps faite en 2018 est rappelée avec la tapisserie Dialyse (1970-71) qui avait été sélectionnée à la 5e biennale internationale de la tapisserie à Lausanne. Par ailleurs, une tapisserie et une sculpture de l’artiste sont exposées dans le parcours permanent.

En 2019 également, l’artiste Mariel Clarmont a fait une donation d’un ensemble de 42 œuvres de 15 artistes différents, rassemblées dans les années 1990-2010. Certains artistes sont déjà présents dans les collections.
Pour cette génération et les suivantes, il s’agit d’affirmer un langage textile totalement nouveau. Certains inventent leur propre technique et expression : Claude Lagoutte et Théa Bernard pour le papier, collé, cousu et peint ; Marie-Noëlle Fontan et Ruth Moro pour les tissage et collage de végétaux ; Simone Pheulpin avec le pliage de coton.
D’autres artistes revisitent des techniques anciennes avec un langage contemporain : Mariel Clarmont, Frédérique Petit, Édith Raymond et Fanny Viollet avec la broderie, Marie-Hélène Guelton avec le shibori (teinture et plissage), Emmanuelle Dupont et Françoise Micoud avec la dentelle.

 

Retour au contenu