Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Nouvelles acquisitions
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Nouvelles acquisitions

Dessins de David d’Angers

Deux études pour le monument au général Foy
Étude d'un monument non réalisé

ACQUISITIONS 2016

Les musées d’Angers possèdent une collection exceptionnelle d’œuvres de David d’Angers. Leur fonds de dessins est le plus important dans le monde consacré à ce sculpteur. Axe majeur de la politique d’acquisition de la Ville, il continue à être enrichi. En effet l’étude de ces feuilles nous permet de mieux appréhender les étapes successives de la genèse des œuvres sculptées de l’artiste. La recherche dessinée est le principe de la recherche plastique dans le processus créatif, ce qui est particulièrement le cas chez ce sculpteur.

Le premier dessin acquis, l’Esquisse pour le monument au général Foy, en témoigne. En comparaison des autres esquisses déjà conservées à Angers, il montre comment David précise peu à peu la composition de sa sculpture, inaugurée au cimetière du Père-Lachaise en 1831, pour enfin trouver la posture qu’il juge la plus héroïque, sur le modèle antique du monument aux glorieux généraux romains, laurés.

L’étude des dessins nous permet aussi de connaître certains projets qui n’ont pas abouti en sculpture. C’est le cas du second dessin acquis. Il pourrait s’agir d'un projet de monument pour Jean Lannes (1769-1809), général de la Révolution puis maréchal d'Empire. Les noms des victoires apparaissant sur l'autel (Arcole, Aboukir), notamment le dernier nom cité (Essling, bataille où il trouva la mort), étayent cette hypothèse. Cependant, un tel projet n'apparaît pas chez le biographe de David d’Angers. Des recherches doivent donc être menées sur ce sujet, s’appuyant sur cette nouvelle acquisition.

Guillaume Bodinier "Rencontre des voyageurs avec un berger"

Dessin de Guillaume Bodinier

L’association Angers Musées Vivants a donné au musée des Beaux-Arts un dessin du peintre angevin Guillaume Bodinier (1795-1872). Élève de Guérin à Paris, Bodinier a rejoint en 1822 l’Italie où il séjourne plus de vingt ans. Là, il est marqué par sa rencontre avec Corot, se consacre aux paysages, étudie coutumes traditionnelles et costumes pittoresques des habitants.

Cette aquarelle sur papier est une étude préparatoire du tableau Rencontre des voyageurs avec un berger, exécuté en Italie, exposé au Salon de 1857 et conservé dans les collections du musée. C’est un dessin abouti et proche de la version peinte définitive : la mise au carreau est présente, le paysage en arrière-plan fixé, les attitudes des personnages campées.

Cette acquisition permet de préciser la genèse du tableau en rejoignant d’autres dessins des collections : une vue d’ensemble plus esquissée et des études détaillées du Berger ou d’une Femme endormie avec son enfant. Elle complète opportunénement l’exceptionnel fonds Bodinier (constitué de plus de 1300 œuvres dont plus de 800 dessins) auquel le musée a consacré une exposition rétrospective en 2011.

Ce dessin sera présenté au public dans le cadre d’un accrochage temporaire dans le parcours permanent (salle consacrée aux peintres en Italie), confronté au tableau original et accompagné de quelques études. C’est aussi l’occasion de rappeler le soutien, constant et régulier, d’Angers Musées Vivants en faveur de l’enrichissement des collections des Musées d’Angers.

Retour au contenu