Donation d'une oeuvre de Jean-Baptiste Carpeaux

Publié le 04 mars 2022Acquisitions

L’œuvre acquise par donation est une sculpture d’édition en terre cuite (probablement de 1872 ou 1873) d’une des compositions les plus célèbres de Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875). Il s’agit du Triomphe de Flore, créé vers 1866 pour orner le pavillon de Flore du palais du Louvre à Paris. Carpeaux y montre une certaine audace dans la représentation du corps féminin, des attitudes et des expressions des visages.

Au centre, Flore, déesse romaine régnant sur les fleurs et les jardins, est entourée par une ronde de sept enfants espiègles, des putti fortement influencés par l’art du peintre flamand Rubens. Cette terre cuite a été réalisée dans l’atelier de Carpeaux situé à Auteuil et probablement du vivant de l’artiste. Elle montre comment le sculpteur souhaitait diffuser ses œuvres les plus emblématiques par le biais de l’édition en terre cuite, en bronze ou en marbre.

Cette œuvre offre l’occasion unique d’enrichir les collections des musées d’Angers d’un grand nom de la sculpture française. Elle trouve également un écho intéressant avec une autre œuvre des collections angevines, La Danse de Charles Gumery, commandée pour remplacer, sur la façade de l’opéra Garnier à Paris, la composition du même nom de Carpeaux qui avait suscité le scandale.
Comparer l’audace de l’œuvre de Carpeaux au caractère plutôt retenu de celle de Gumery permettra d’enrichir le propos de la salle du musée des Beaux-Arts consacrée aux peintures et sculptures académiques du 19e siècle. Le Triomphe de Flore sera installé au cours du premier semestre 2023.

Toutes les actualités