6 sept. - 7 nov. Exposition

Hommage à François Cacheux

Entrée libre
Hommage à François Cacheux
François Cacheux, Sylviane au sourire, 1995, coll. musées d'Angers © Musées d'Angers, P. David

Présentation


À l’occasion des dix ans de la mort du sculpteur François Cacheux (1923-2011), les musées d’Angers organisent une exposition qui lui rend hommage. C’est dans l’espace qui lui est dédié, dans l’ancienne demeure de Gaston Allard à l’arborétum, que sont présentées des œuvres issues des collections des musées mais aussi des œuvres appartenant à la veuve de l’artiste et provenant de son fonds d’atelier.
L’exposition se propose de découvrir d’autres facettes de sa production et de sa carrière avec des sculptures, des dessins, des pastels, des céramiques et des documents inédits. Les bronzes installés dans le jardin de l’arborétum peuvent s’admirer en complément de cette visite.

Adolescent, Cacheux est déjà reconnu par ses pairs et en 1941 le musée d’Art moderne de Paris acquiert un de ses dessins : l’avenir est alors prometteur. Lorsqu’il décide d’entrer dans la Résistance, son père lui conseille de s’établir à Genève d’où il peut rejoindre le maquis du Jura. Parti en 1942, il vit difficilement jusqu’à la déportation en Autriche. C’est un homme brisé qui rentre de guerre : l’aventure de la sculpture lui parait comme trop ambitieuse. Pendant plusieurs années, c’est grâce à la poterie qu’il retrouve le goût de la sculpture au terme d’un long chemin de pratique. En 1953, il remporte le prix de la Villa Abd El Tif. Durant trois ans à Alger, sans contrainte alimentaire, il peut créer dans la plus grande liberté. A son retour en France, il est nommé directeur de l’école supérieure des Arts décoratifs de Strasbourg, construite en 1892 alors que l’Alsace était allemande. Il est surpris et séduit par cette province française à l’esprit germanique où il demeure pendant 30 ans. En 1992, il choisit de s’installer en Anjou dont il apprécie l’art de vivre rythmé par la nature, la beauté des bords de Loire. Dans son atelier de Sainte-Gemmes-sur-Loire, il réalise les statues de Jean Moulin pour Angers (1993) et de François Mitterrand pour Lille (1998). Les Grands hommes du XXe siècle est sa dernière commande confiée par Georges Frêche, le maire de Montpellier (2010).  Il est présent dans de nombreux musées, en France et à l’étranger.

Informations pratiques
Arborétum Gaston-Allard
Espace François Cacheux
7 rue du Château d'Orgemont, Angers
Exposition du 6 septembre au 7 novembre 2021
Espace accessible pendant l’ouverture des jardins : lundi, mardi, jeudi, vendredi de 11h à 18h ; mercredi et week-end de 8h à 18h.

 

Hommage à François Cacheux
Jardins de l'Arborétum Gaston-Allard © Musées d'Angers, David Riou

Autour de l'exposition

Spectacle Cumulus, Hommage à François Cacheux
Avec la Compagnie du Haut
Danse, Tout public
Dans le cadre des Journées européennes du patrimoine
Samedi 18 septembre > 14h30, 15h45 et 17h (30 mn)
Dimanche 19 septembre > 11h, 14h et 16h (30 mn)
Entrée libre et gratuite, sans réservation, dans la limite des conditions de sécurité

Retour à l'agenda
Lieu

Arboretum Gaston Allard

Date

Du 06 sept. à 11:00 au 07 nov. 2021 à 18:00

Autres expositions

Découvrez d'autres expositions en cours Toutes les expositions

Tout l'agenda des musées d'Angers sur l'application : Vivre à Angers