Accessibilité des musées d'Angers
  • English
  • Español
  • Deutsch
Musée Pincé
Partager
Imprimer

Contenu

Passer le contenu

Femme se noircissant les dents

Kitagawa UTAMARO
Japon
Fin du 18e siècle
Estampe

Le fonds du musée Pincé est aussi extrêmement riche en art japonais et plus particulièrement en estampes, notamment depuis le legs du comte Etienne de Saint-Genys. Cette œuvre provient de ce legs.

Dans cette estampe, une femme est en train de se regarder dans un miroir et de se noircir les dents à l’aide d’un pinceau. Sa coiffure est très sophistiquée, les traits de son visage fins et son allure élégante. Le cadrage, serré, fait peut-être écho à son reflet dans le miroir. Il s’agit d’une illustration de la coutume de l’ohaguro, qui consiste à se noircir les dents. Cette tradition était en usage dans de nombreux pays d’Asie (Japon, Chine, Vietnam, Laos, Thaïlande). Pour se faire, on utilisait un mélange de poudre de fer dissoute dans du thé ou du vinaigre. Cette coutume fut d'abord observée parmi les hommes de l'aristocratie, puis fut suivie par les femmes de toutes les classes. A l'époque d'Edo (17e-19e siècle), elle signalait que les femmes avaient atteint leur maturité (13 ans), puis finit par indiquer le statut de femme mariée. Cette coutume fut abandonnée vers la fin du 19e siècle.

Dans le cartouche en haut à gauche, l’œuvre est signée Kitagawa Utamaro (vers 1753-1806). Ce retirage fait partie d’une série célèbre de « dix études de physionomies féminines » (Fujin sôgaku jûtai) d’Utamaro. Cet artiste est un grand représentant de l’Ukiyo-e (littéralement « le monde flottant », ce terme désigne la peinture ou l’estampe populaire et narrative durant l’époque d’Edo). Ses estampes se caractérisent par des tracés linéaires et fins, des aplats de couleurs chatoyantes et des angles de vision insolites. Utamaro est particulièrement connu pour ses représentations de jolies femmes.

Les estampes Ukiyo-e connurent un très grand succès auprès des collectionneurs dans le dernier tiers du 19e siècle. Claude Monet fut par exemple un grand amateur des œuvres d’Utamaro.

Retour

Retour au contenu