1. Collections
  2. Vie des collections
  3. Acquisitions récentes au Muséum

Acquisitions récentes au Muséum

Publié le 21 décembre 2023Acquisitions

Deux spécimens naturalisés ont été acquis récemment par le Muséum.

Une gazelle de Mhorr a rejoint les collections, ainsi que son squelette.
Cette gazelle vit dans le Nord-Ouest de l’Afrique, en troupeau. Elle est connue pour ses bonds, appelés « stotting », et peut courir jusqu’à 90km/h pour échapper à ses prédateurs !
L’espèce est fortement menacée par les changements climatiques et anthropiques : la sécheresse, la réduction de son habitat ou encore la chasse ont porté l’espèce en danger critique d’extinction. Pas plus de 100 individus existent à l’état sauvage.

Un takin de l’Himalaya est également venu enrichir les collections. Il sera installé dans les salles du Muséum au cours du second semestre 2024.
Cet animal au physique particulier vit dans les hauteurs de l’Himalaya, dans l’ouest de la Chine à des altitudes comprises entre 1000 et 4 500 m.
Il se déplace en troupeaux et se nourrit principalement de feuilles et d’herbes. En cas de danger, le takin met en garde ses congénères en émettant un cri d’alarme semblable à une toux.
Malheureusement l’espèce est menacée et le braconnage sévit encore en Inde et au Bhoutan alors qu’il est protégé en Chine.

Ces deux spécimens proviennent du Parc animalier d’Auvergne.

Toutes les actualités